Concert

Le 21 avril à 15h - Les Ménestriers - Duo 

Menestriers2Menestriers

 

« De Florence à Kaboul »

Henri AGNEL : Chant, Cistre, Cétéra, Oud.
Idriss AGNEL : Oudou, Zarb, Cajon.

 

Le retour des Ménestriers :
L’ensemble « Les Ménestriers » a été célèbre, aussi bien dans les milieux savants que populaires, de 1969 à 1981. Il est l’un des tous premiers groupes à avoir participé au retour des musiques anciennes et folks. Henri Agnel, qui en fût l’un des membres pendant les 8 dernières années, en prend la direction aujourd’hui.
Les Ménestriers s’étaient spécialisés dans les répertoires du Moyen-Âge et de la Renaissance. Dans la nouvelle formule, l’ensemble sera à géométrie variable pour aborder différents répertoires qui suivront les chemins parcourus par les évolutions musicales du Moyen-Âge à nos jours. Une part importante est consacrée à de nouvelles écritures.
Le programme de ce soir représente les recherches qu’Henri Agnel a dû entreprendre à l’époque pour comprendre le lien qui existe entre nos musiques monodiques médiévales européennes et les musiques orientales. Depuis il transmet ses connaissances à l’occasion de Master Classes. A la demande de son fils Idriss, il lui a transmis ce patrimoine depuis l’enfance, ce qui explique ce Duo père et fils qui se produit sur scène depuis qu’Idriss à 10 ans. Les Ménestriers reprennent leur chemin en lien très privilégié avec Le Moulin d’Andé.
Du XII° siècle à nos jours, période commune avec l’histoire du Moulin. L’esprit musicale et poétique de libre pensée et de création qui est au cœur de la démarche artistique des Ménestriers est en totale harmonie avec l’esprit du Moulin.


Florence :

Istanpitta Saltarello. XIV° siècle italien.
Li solaust : chant de Trouvère anonyme XII° siècle français. (Chant d’Yseult, la jeune fille et la mort.)
Istanpitta Ghaetta. XIV° siècle italien
Sento d’Amor la Fiamma. XIV° siècle italien

Lés un pin verdoïant : Chant de Trouvère « pastourelle de Jean Bodel ». XII° siècle français.


Classique Arabe :
Samaï Bayati.
Taqsim : prélude improvisé mélodique au Oud sur le mode Bayati.
Prélude improvisé rythmique au Zarb sur le rythme Samaï à 10 temps (3+2+2+3).
Composition traditionnelle : Samaï Bayati
 
Composition Henri Agnel :

Antalia : Variation autour de Hijaz sur un rythme à 21 temps (9+5+7).

 

Classique Afghan « Kaboul » :

Rag Bairavi.

Alap : Improvisation mélodique à la Cétéra sur le rag (mode) Bairavi.
Alap : improvisation rythmique au Oudou sur le rythme « Teental » à 16 temps.
Composition traditionnelle à 16 temps de Naurouze (Nouvel an persan)
Composition : jeu mélodique et rythmique à 4, 5, 6 et 7 temps.
Composition finale à 6 temps.

 

concert guitare