Lauréats promo 2017

Accueil> Moulin d'Andé-Céci> Lauréats 2017>

Marie-Pierre BRÊTAS Marie-Pierre BRÊTAS
Née à Toulouse, elle passe quelques années à Oran puis en banlieue parisienne. Après une hypokhâgne, elle devient journaliste au Matin de Paris. En 1986 elle part s'installer à New York. A son retour elle étudie aux 3IS et aux Ateliers Varan. Elle réalise pour Arte Mon Travail c'est Capital sur la fermeture d'une usine Moulinex. Elle tourne ensuite au Brésil La Campagne de Sao José et Hautes Terres, primé au Festival du Réel et sorti en salles en 2014. Avec Archéologie de la violence elle poursuit son exploration politique à partir de l'intime.





 Émilie BRISAVOINE Émilie BRISAVOINE
Emilie Brisavoine a grandi sous un pilône à haute tension dans le sud de la France. Après une adolescence insomniaque passée au côté de Stephen King, elle monte à la capitale étudier les arts appliqués à l’Ecole Duperré. A la suite d’une expérience de designer, elle fait des dessins sur le monde, les femmes et les chiens. Elle apparait dans La Bataille de Solférino de Justine Triet, puis joue dans Peine Perdue d’Arthur Harari. Son premier long métrage, Pauline s'arrache, a été découvert dans la sélection cannoise de l’ACID et est sorti au cinéma en décembre 2015. .





Yann CHEMIN Yann CHEMIN
Encore étudiant au CLCF (Conservatoire Libre du Cinéma Français), je commence rapidement à travailler sur les plateaux de cinéma. Au fil du temps je deviens Assistant Réalisateur (2nd) et collabore notamment avec Christophe Honoré, Abdélatif Kechiche et Leos Carax. Je réalise en 2017 mon premier court-métrage. Il est soutenu par la région Normandie, Arte et le CNC.






Marina DÉAK Marina DÉAK
Marina Déak est née en Suisse au bord d’un lac, ce dont elle a gardé l’amour des langues étrangères, et quelques autres idées. Elle a étudié la philosophie et le Chinois, elle écrit, réalise et joue. Elle travaille, dans ses récits comme dans ses films, sur les formes désirantes qui excèdent toute convention, pour défaire les préconçus, ouvrir des espaces inédits, interroger notre place au monde – et emmener le spectateur dans le voyage.



Astrid ADVERBE Astrid ADVERBE
Etudes au Cours Florent, à l’Institut Lee Strasberg à New York et à l’école du Passage avec Niels Arestrup. Issue du théâtre, Astrid Adverbe a joué dans plusieurs courts et longs métrages. (Paul Vecchiali, Pierre Merejkowsky, Marina Déak, Pamela Varela, Cédric Anger, Nicolas Leclere, Pascale Bodet, Boris Lehman...). En parallèle, elle développe ses projets personnels comme réalisatrice. «Mé Damné» et «Ma fleur maladive», films documentaires à la 1ère personne, sont sortis en salles en 2014.





Caroline DERUAS Caroline DERUAS
Assistante à la mise en scène puis scripte, Caroline Deruas a travaillé avec les cinéastes Romain Goupil, Valéria Bruni-Tedeschi, Yann Gonzalez et Philippe Garrel dont elle a également co-écrit Un été brûlant, La jalousie et le prochain L’ombre des femmes. Elle a réalisé trois courts-métrages dont L’étoile de mer, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, et Les enfants de la nuit qui a remporté le Léopard d’Argent au Festival de Locarno. Caroline Deruas a également été pensionnaire à la Villa Médicis, décor de son premier long-métrage L’indomptée.





Jean-Baptiste DURAND Jean-Baptiste DURAND
Jean-Baptiste Durand est né en 1985 à Antibes (06). Ancien étudiant à l’école supérieure des beaux arts de Montpellier, il a obtenu son DNSEP avec les felicitations du jury en 2010. Il s’est d’abord intéressé à la peinture et au dessin (il obtient le grand prix du jury au concours international BIC© en 2012) puis a rencontré la vidéo pendant son parcours à l’école des beaux arts. Autodidacte, il apprend le cinéma en travaillant comme technicien ou comédien sur des plateaux, et réalise en parallèle des clips vidéo. Son premier court métrage de fiction "Il venait de Roumanie" a notamment remporté le prix France 2 au festival Européen du film court de Brest. Il vient de terminer un film mettant en scène l'artiste contemporain Abdelkader Benchama, «Même les choses invisibles se cachent», et développe actuellement son prochain court métrage «Le bal».  Son premier long métrage "Chien de la casse" est aujourd'hui en écriture.





Carmen JAQUIER Carmen JAQUIER
Carmen Jaquier tourne son premier film - Bouffe moi - durant ses études de graphisme à l’école d’arts appliqués de Genève. Elle poursuit des études de réalisation à l’école cantonale d’art de Lausanne. En 2011, son film de diplôme - Le tombeau des filles - obtient un Pardino d’argento au Festival du film de Locarno. Elle réalise ensuite Le bal des sirènes et Rome à la troisième heure de la nuit. En 2015, son court métrage La rivière sous la langue ainsi que le long métrage collectif HEIMATLAND pour lequel elle a réalisé un épisode, sont sélectionnés au Festival du film de Locarno. En 2016 elle est diplômée de l’ECAL, section scénario.





Stéphanie LAGARDE Stéphanie LAGARDE
Je suis née un lendemain de feu d’artifice, l’année Armstrong dans le calendrier Nasa. Un pied sur la Lune, l’autre au conservatoire où j’étudie musique et danse. Au conservatoire de Paris, je vis ma première déception amoureuse due à mon corps rétif à la technique. D’un saut de chat, je me retrouve sur les plateaux de cinéma et me passionne rapidement pour la réalisation. Depuis j’explore mon propre territoire et réalise trois films :  « La Photocopie de Papa », « Le Bouillon », « Feu mon corps! » et une série  Le poisson qui marche ».





Chloé MAZLO Chloé MAZLO
Née en 1983 à Paris, Chloé Mazlo a étudié le graphisme aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle a réalisé cinq court-métrages, dont Les Petits Cailloux, César 2015 du film d’animation. Elle poursuit en parallèle la pratique du dessin et créé des applications pour enfants, telles que Albert et Astropolo.





Yacine BADDAY Yacine BADDAY
Après des études de scénario à Paris VIII, Yacine Badday collabore à l'écriture de courts, moyens métrages et documentaires, dont quatre films du réalisateur Alexandre Hilaire. Les désorientaux est sa troisième collaboration avec Chloé Mazlo.








Axel SALVATORI-SINZ Axel SALVATORI-SINZ
Axel Salvatori-Sinz a étudié l'anthropologie avant de passer à la réalisation. Son premier documentaire ”Les Chebabs de Yarmouk” a été sélectionné dans plus de 100 festivals et a remporté une douzaine de prix (Visions du Réel, DocLisboa, Etoile de la Scam). Le film est sorti en salle en France en 2015. Il réalise actuellement un film en Corse écrit dans le cadre de l'atelier documentaire de la Fémis 2012 ainsi qu'un projet en lien avec l'actualité syrienne. Il développe en parallèle une activité de monteur et de cadreur. .





Anna SALZBERG Anna SALZBERG
Anna Salzberg réalise des documentaires, et travaille pour la télévision et la radio. Son dernier film, On ira à Neuilly inch’allah, co-réalisé avec Mehdi Ahoudig, (prod. G.R.E.C.) a obtenu la mention spéciale - Prix de la diversité au Festival Traces de vie (Clermont-Ferrand), la mention Graine de doc au Festival Doc en courts (Lyon) et a été diffusé dans divers festivals internationaux.







Caroline VIGNAL Caroline VIGNAL
Caroline Vignal a réalisé Les autres filles en 2000. Puis, elle a écrit pour la télévision, le cinéma, la radio, le théâtre. Cévennes sera son deuxième long métrage.











Accueil Contact Plan d’accès Plan du site