Lauréats 2018

Camila BELTRAN - El dia de mi bestia – Long métrage
Née à Bogotá en 1984 et diplômée de l’école supérieure d’Arts de Paris-Cergy, Camila est d’abord remarquée pour son travail de vidéaste. Son premier court métrage auto-produit, Pedro Malheur, obtient la mention spéciale du Jury au festival de Clermont-Ferrand en 2014. John Marr, son deuxième film a été projeté à la Cinémathèque Française dans une programmation dédiée au jeune cinéma émergent en 2017.  Actuellement elle écrit son premier long-métrage qui se tournera en Colombie.

Samir BENCHIKH - Bahia – Long métrage
Après un cursus en psychologie et cinéma, je pars tourner mon premier documentaire en 2006 en Côte d’Ivoire. J’écris ensuite en 2009 un documentaire en France sur le logement, en suivant ceux qui luttent pour garder ou obtenir un toit. En 2012, je réalise Sababou, un documentaire avec le chanteur Tiken Jah Fakoly et trois militants à Abidjan engagés dans un combat quotidien pour leurs droits.
Je tournerai à l’été 2018 mon premier court métrage de fiction, avec le soutien de la contribution financière du CNC.

Yasmine BENKIRAN - Kandisha – Long métrage
Yasmine BENKIRAN a fait ses armes dans la production avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Aujourd’hui scénariste, elle écrit aussi bien pour la télévision que pour le cinéma.
Yasmine vient de terminer la réalisation de son court-métrage L’Heure d’Hiver et développe actuellement son premier long, Kandisha, produit par Petit Films.

Léo BLANDINO - Le dernier souffle de Bobby Rembrandt – Long métrage
Biographie à venir

Lucie BORLETEAU - A mon seul désir – Long métrage
Biographie à venir

Lucie CLAYSSEN et Antoine MICHELET - Sacré moteur Court-métrage
- Lucie Clayssen : Lors de ses études de philosophie et de cinéma à Paris VIII, Lucie Clayssen a réalisé Désertons ! son premier court-métrage. Elle a travaillé dans l’équipe mise en scène de Jean-Paul Civeyrac et de Danielle Arbid. Son deuxième court-métrage, Naturellement est selectionné dans de nombreux festivals. Elle travaille ensuite en tant qu’intervenante cinéma dans le cadre d’ateliers avec l’association Tribudom où elle réalise son troisième court-métrage, Les Pachas.
- Antoine Michelet : Né en France en 1991, Antoine Michelet a suivi des études de montage en BTS audiovisuel et de réalisation documentaire à l’Université Bordeaux Montaigne. En 2016, il réalise son premier court-métrage documentaire, Lou Cap Herré qui est selectionné au FIPA de Biarritz et au Festival International du film d’Histoire de Pessac.

Yoel MERANDA - Splendeur et misères des courtisanes – Long métrage
Yoel Meranda est né à Istanbul en 1981. Quatre vidéos expérimentales qu'il a réalisées ont été projetées au festival de Toronto. Ses vidéos ont également été projetées aux festivals du film d'Édimbourg, Thessalonique, Douarnenez et Lucques. Il a produit "Albüm" (2016), coproduit par Arte France, qui a remporté le Prix Révélation à la Semaine de la Critique à Cannes et le meilleur long métrage à Sarajevo. Il est en train de monter son « 200 » tourné à Sarajevo, coproduit par Amra Bakšić Čamo.

Marthe SEBILLE - Vagabonde(s) – Long métrage
Née à Paris, Marthe Sébille découvre la danse africaine à 5 ans, vouvoie son journal intime à 9, rêve de faire de la photo à 14, passe ses journées au cinéma à 16 et joue sa vie au rattrapage du bac. Après son premier chagrin d’amour, elle s’exile en Bretagne faire des études de cinéma. Elle tombe amoureuse d’Ouessant et y tourne son premier film. C’est la révélation. Suivent deux autres court-métrages diffusés en festivals et l’écriture de son premier long à l’Atelier scénario de la Fémis. Vagabonde est son deuxième projet de long-métrage.

Olivier STRAUSS - La nuit m'appelle – Court-métrage
Biographie à venir

Rama THIAW - The Vanishing – Essai
En 2002, en parallèle à un master 2 d’économie internationale à l’université de la Sorbonne, elle participe à un atelier de réalisation dirigé par le réalisateur algérien Mohamed Bouamari (assistant de Costa Gavras et de Gillo Pontecorvo sur le film La bataille d’Alger).
Par la suite, elle se dirige vers le cinéma et obtient une licence à Paris 8, puis une Maitrise à Censier Daubenton.
En parallèle de ses études universitaires, Rama Thiaw collabore à Zaléa TV où elle réalise une série de portraits d’habitants d’Aubervilliers, sur le thème de la précarité du logement. Puis, elle réalise son premier long métrage documentaire, Boul Fallé, la voie de la Lutte en 2009.

Laure VERMEERSCH - Athenian Material - Documentaire
Laure Vermeersch travaille sur un journal de repérage Une nuit qu’on entendait la mer sans la voir sur la migration et un film sur l’invisibilité Athenian Material. Le film Alcyons | ΑΛΚΥΟΝΙΔΕΣ tourne en projections. Elle a collaboré avec Eric Baudelaire à la conception, l’écriture ou le montage de plusieurs projets : Letters to Max, 2014, The Ugly One, 2013, L'Anabase de May et Fusako Shigenobu, Masao Adachi et 27 ans sans images, 2011, et avec Sean McAllister (cinéaste de la BBC/Channel 4, nombreux prix). Elle a étudié à la National Film and Television School (NFTS) en Grande Bretagne en 2007. Elle fait partie du comité de rédaction de la Revue Vacarme où elle publie aussi des textes en relation avec l'image documentaire. Jusqu’en 2012 Laure a fait du conseil en Grande Bretagne.

Maxence VOISEUX - Printemps Boucher – Long métrage
Après des études scientifiques, Maxence Voiseux intègre le master de cinéma documentaire à l’Université Paris VII. Il réalise son premier court-métrage documentaire Des hommes et des bêtes sur une famille de marchands de bestiaux dans le Nord de la France. Son deuxième film Cliché brûlé. Puis, il donnera une suite à son premier travail documentaire dans un format plus ample : Les Héritiers qui sera sélectionné et primé dans plusieurs festivals. Après deux films autour du travail et la transmission, il se lance dans l’écriture de Printemps boucher, son premier long métrage.

Date de dernière mise à jour : 19/03/2018